oissel-net-quais-en-fete-2011

LES QUAIS EN FÊTE (2011)

Septembre 2011 – Esplanade des quais
En empruntant une formule plus enlevée, cette nouvelle édition des « Quais en fête » – volontairement placée sous le signe de l’eau – aurait pu tout aussi bien s’appeler les « Quais en flotte« , tant la pluie aura joué le 1er rôle, celui de l’indésirable qui vient gâcher les festivités. Les plus courageux se seront tout de même déplacés et auront pu profiter des sorties sur la Seine en zodiac ou en canoé, des structures gonflables et autres jeux d’eau, accompagnés par le flonflon de la fanfare.

Peu de photos pour le coup, alors j’ajouterai un second article avec celles (non publiées) de l’édition précédente, ensoleillée.

Aussi, j’en profite pour placer une petite réflexion toute personnelle :
L’édition 2010 avait été remarquable et pleine de promesse. Celle-ci, disons-le, laisse un sentiment de demi-mesure. A l’image du voisin sottevillais avec son désormais célèbre « Vivacité« , ou plus récemment Elbeuf avec « Elbeuf sur fête« , Oissel minimise ce qui pourrait être un événement majeur de l’agglo. On peut facilement s’imaginer déambuler, sur une organisation portée à 2 jours au lieu d’un, au milieu de nombreuses animations tout le long de l’esplanade si réussie, dans ce cadre idéal en bords de Seine, et jusqu’au pied du parc du Château de la Perreuse. Des animations, des démonstrations qui seraient proposées par les associations diverses et les clubs sportifs si chers à la ville, des mini concerts distillés et initiés par l’école de musique ou des groupes locaux, le coin des artistes peintres, celui des sculpteurs…

Parce que, comme bon nombre d’osselien(ne)s, j’aime Oissel pour ce qu’elle est, je regrette de ne pas voir utiliser les ressources et le potentiel humain avec une plus grande volonté. Alors, OUI c’est déjà bien. Mais Oissel ville sportive, n’est pas encore ville festive…







 
Voir aussi :: Les Quais en fête – 1ère édition (2009)